SPHweb.info

Congé de paternité

mercredi 20 novembre 2002

Ce décret instaure le droit à un congé de paternité pour les différentes catégories de personnels visées.

Il renvoie à la législation de la sécurité sociale pour les modalités d’exercice des droits.

Ainsi, pour les Praticiens Hospîtaliers, la modification de l’article 28 du décret statutaire du 24 février 84 précise : le praticien hospitalier a droit : « 3° A un congé de maternité ou d’adoption ou de paternité d’une durée égale à celle prévue par la législation de la sécurité sociale, pendant lequel l’intéressé perçoit l’intégralité des émoluments prévus au 1° de l’article 28 ainsi que, le cas échéant, l’indemnité prévue au 6° du premier alinéa de l’article 28 .

Ce droit est ouvert de façon rétroactive, dans les 4 mois qui suivent la parution du décret, pour les naissances et les adoptions survenues (ou qui étaient attendues) après le 1er janvier 2002

La législation de la sécurité sociale
La durée du congé paternité est de 11 jours consécutifs au plus
(donc y compris les samedis, dimanches et jours fériés). En cas de naissances multiples, la durée du congé paternité est de 18 jours consécutifs au plus (donc y compris les samedis, dimanches et jours fériés). Mais le père peut, s’il le souhaite, prendre un congé paternité d’une durée inférieure à 11 jours (ou à 18 jours en cas de naissances multiples). En revanche, le congé paternité n’est pas fractionnable.

Le congé paternité doit débuter dans les 4 mois qui suivent la naissance de l’enfant. En cas d’hospitalisation de son enfant, le père peut demander le report de son congé paternité à la fin de l’hospitalisation de l’enfant. En cas de décès de la mère, le père a le droit de bénéficier du congé maternité postnatal de celle-ci ; il peut demander le report de son congé paternité à la date de fin du congé maternité postnatal auquel il peut prétendre.

Le congé paternité s’ajoute aux 3 jours d’absence autorisée par le statut lors d’une naissance (Congés - Art. 35). Le congé paternité peut être pris immédiatement après ces 3 jours, ou séparément, mais il doit débuter dans les 4 mois qui suivent la naissance de l’enfant. Au total, le père peut donc disposer d’un congé de 14 jours après la naissance de son enfant (ou de 21 jours en cas de naissances multiples).

Le Directeur, qui ne peut refuser l’exercice de ce droit, doit être informé de la date et de la durée de début du congé paternité au minimum un mois avant cette date. Elle ne peut être décalée qu’avec son accord.


Documents joints

RTF - 10.7 ko
RTF - 10.7 ko

Brèves

21 avril 2009 - Pour la défense de la psychiatrie publique de secteur CGT - SUD - CNI - USP - SPH - IDEPP

Après Montperrin, Valvert, Edouard Toulouse, le Forum psy pour la défense de la psychiatrie (...)

10 janvier 2009 - Psychiatrie : les députés votent 70 millions d’euros pour renforcer la sécurité des hôpitaux

PARIS, 8 janvier 2009 (APM) - Les députés ont adopté jeudi un amendement au projet de loi de (...)

26 juin 2008 - Psychiatrie : la commission présidée par Edouard Couty devrait comprendre une vingtaine de membres

Paris, 26 juin 2008 (APM) - La commission sur les missions et l’organisation des soins de la (...)

5 mars 2008 - Gains de productivité et psychiatrie

Défendant les cliniques privées Jacques Gayral, président de l’UNCPSY, affirme que dans la santé (...)

29 février 2008 - Tarifs 2008 : les cliniques psychiatriques se sentent "méprisées"

28.02.08 | 17h55
L’Union nationale des cliniques psychiatriques privées de France (UNCPSY) a (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

419 aujourd'hui
384 hier
299541 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés