SPHweb.info

Le SPH pour la réunification

vendredi 19 octobre 2007
par  Denis Leguay, JCP

L’Assemblée Générale de Strasbourg, dans la continuité de celle de Marseille, a pris position sans ambiguïté pour la réunification des syndicats de psychiatres publics.

Le SPH montre aujourd’hui encore à ses partenaires sa résolution de la voir aboutir, dans le respect du passé et de la pluralité des sensibilités. Plus qu’une confirmation, c’est un appel, la proposition de hâter une démarche qui seule permettra de reconstituer une force collective à la hauteur des pressions, économiques et politiques, que connaît désormais la psychiatrie publique.

Au-delà de ce constat, il y a cette conviction partagée par l’ensemble des collègues, que la division, si elle eut ses raisons, n’a plus maintenant aucun sens, et qu’il est urgent d’y mettre un terme. Le SPH se tient prêt à y contribuer, en s’engageant avec loyauté dans le dialogue, pour construire.

L’atelier spécialement consacré à cette question a décliné l’ensemble des aspects qui pourraient faire support au processus de convergence des différentes organisations. Les associations scientifiques, les organismes de formation, les publications historiquement liés aux syndicats pourront être considérés comme un thésaurus commun mis à disposition de l’ensemble des collègues. De même, il est apparu que différentes questions fondamentales pour l’exercice de la psychiatrie publique pourraient faire l’objet dès maintenant de travaux associant des contributeurs issus des différents groupes tels que la démographie médicale, la réforme de la loi de 90, les questions statutaires, la question du financement de la psychiatrie de secteur, la spécificité de la psychiatrie dans l’application de la nouvelle gouvernance hospitalière, les nouvelles formes d’implication de la psychiatrie dans le champ social. Ces travaux pourraient faire l’objet de publications communes et servir de base aux revendications unitaires.
Il est également apparu aux membres de l’atelier qu’une dynamique syndicale nouvelle, favorisant le renouveau du militantisme devrait faire une priorité de l’accueil des nouveaux praticiens, de la formation au travail syndical, de la transmission de la culture de la psychiatrie de secteur.
Cette implication dans la vie syndicale constitue à leur sens un vecteur essentiel de la vie professionnelle elle-même. Une refondation, permettant la définition de positions unitaires fortes, face aux menaces qui pèsent sur la discipline, serait la base d’un nouvel élan.

L’AG du SPH s’est prononcée pour œuvrer résolument en faveur de la réunification des syndicats de psychiatres de service public. Cette réunification lui apparaît fondamentale et urgente, au regard des enjeux sociétaux qui imposent la reconstitution d’une identité professionnelle forte. Elle souhaite que les quatre organisations syndicales concernées s’engagent sur des objectifs, des modalités et un calendrier précis, dans le respect des parcours de chacun et de leur diversité, dont la dynamique nouvelle devra s’enrichir.


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

6 octobre 2007 - Préavis de grève de la Coordination Nationale des Médecins Généralistes en Psychiatrie

La Coordination Nationale des Médecins Généralistes en Psychiatrie Dépose un préavis de grève (...)

26 octobre 2006 - Praticiens hospitaliers : un "coup terrible" pour l’hôpital

AFP 26.10.06 | 19h24
Le Comité national de défense de l’hôpital (CNDH) a dénoncé jeudi la réforme (...)

26 octobre 2006 - Nouvelle mobilisation des praticiens hospitaliers - Quotidien du médecin

Pour la troisième fois depuis le début de l’année, les praticiens hospitaliers étaient invités (...)

25 octobre 2006 - Hôpital : le Parti socialiste soutient la journée d’action du 24 octobre

Le Parti Socialiste soutient la journée d’action du 24 octobre à l’initiative de la majorité des (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

3 aujourd'hui
269 hier
310598 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés