SPHweb.info

Projet de loi de prévention de la délinquance, ou de l’exploitation du fait divers à fins démagogiques

vendredi 20 octobre 2006

Les organisations professionnelles de tout horizon, et de tout exercice, répètent inlassablement leur opposition déterminée au « projet de loi de prévention de la délinquance », exprimée lors de la conférence de presse du 4 octobre, et le Syndicat des Psychiatres des Hôpitaux vient de la réitérer lors de sa récente Assemblée Générale à Marseille.

L’inquiétude vient de l’absolue cécité de la classe politique devant la réelle dangerosité de ce projet pour les libertés formelles dans ce pays : fichage des malades présumés dangereux, et accès sans garantie aux informations personnelles, transformation des Maires en sheriffs, dès le premier âge des administrés, rabotage indécent du secret professionnel des travailleurs sociaux et des médecins, assimilation pernicieuse de la pathologie mentale aux registres de la délinquance et de la dangerosité...

Tout cela fleure, hélas, le XIXème siècle et le troisième empire, et sa dénonciation des classes dangereuses et de la dégénérescence, le progrès est en avance sur son temps !

On (le « politique ») ne peut fonder impunément une législation sur la peur et son exploitation, à partir de quelques évènements sanglants. Le rôle du juge et du gouvernant est aussi d’arbitrer et de marquer les limites de la Loi : elle ne peut répondre aux préoccupations de court terme, au risque d’ouvrir la pente aux pires pratiques dont on connait les termes : enfermement sans cause, sévices physiques voire institutionnalisation de la torture, au nom de la lutte pour la sécurité intérieure.

Les psychiatres, unanimes, refusent que la Psychiatrie soit dénaturée par une loi opportuniste, et que de discipline médicale, elle ne devienne auxiliaire d’un ordre à définir.


Brèves

16 décembre 2011 - Réformer les soins sans consentement, Une loi « idéologique »

Le Dr Jean-Claude Pénochet, président du Syndicat des psychiatres des hôpitaux, estime que la loi, (...)

24 décembre 2008 - Les psychiatres publics unis contre Sarkozy

Libération 22 12 2008
C’est rarissime. Les quatre syndicats de psychiatres publics ont signé, ce (...)

24 décembre 2008 - Psychiatrie : le lancement d´une concertation n´éteint pas la grogne des soignants

EGORA 23 12 2008
P.M.
La ministre de la santé Roselyne Bachelot a entamé hier sa « concertation (...)

11 septembre 2008 - Le contrôleur général des lieux de privation de liberté fera des visites approfondies dans des établissements psychiatriques

(Par Hélène MAUDUIT)
PARIS, 10 septembre 2008 (APM) - Le contrôleur général des lieux de privation (...)

4 septembre 2008 - La prison malade des troubles psy

20 Minutes 3 09 2008 - Un cas patent du retard français. La prise d’otage d’un psychologue lundi (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

282 aujourd'hui
280 hier
280806 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés