SPHweb.info

Suivi de la loi HPST : le SPH mécontent que Jean-Pierre Fourcade ne se penche pas sur la psychiatrie

samedi 8 janvier 2011

PARIS, 4 janvier 2011 (APM) - Le Syndicat des psychiatres des hôpitaux (SPH) a exprimé mardi son mécontentement relatif au fait que le sénateur UMP Jean-Pierre Fourcade (Hauts-de-Seine), chargé d’aménager la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), ne se penche pas sur la psychiatrie.

"Le SPH constate avec regrets dès ce début d’année que le président du comité de suivi de la loi HPST semble frappé de la même surdité envers les demandes des psychiatres hospitaliers que les ministres de tutelle".

L’Intersyndicale des psychiatres publics (IPP), dont fait partie le SPH, a demandé en novembre 2010 à être reçu par le comité Fourcade (cf dépêche APM HMNK8003).

Jean-Pierre Fourcade "se félicite de l’avancée de son projet d’aménagements de la loi HPST qui devrait être présenté dès février 2011" mais ses "missions de suivi" ne l’ont "pas conduit jusque dans les services de psychiatrie", écrit le syndicat dans un communiqué, manifestant son agacement.

"L’organisation de la psychiatrie demeure sans dispositif législatif adéquat alors même qu’elle aurait dû faire l’objet d’un aménagement prévu par le rapport Larcher dès l’origine de la réforme", rappelle le SPH.

Or, signale le syndicat, si Jean-Pierre Fourcade s’était penché sur la psychiatrie, il aurait pu constater "que, contrairement aux promesses du ministère précédent, c’est bien la loi HPST qui s’applique à la psychiatrie et à ses acteurs" et "que les principes d’accessibilité, de continuité des soins et de décloisonnement sont mis à mal par la dénaturation des spécificités de la psychiatrie qu’implique cette application sans aménagement".

"Pour une fin de quinquennat qui se vante d’avoir porté les réformes au moment où une décision du Conseil constitutionnel révèle l’inconstitutionnalité de la loi d’exception propre aux soins psychiatriques, la psychiatrie et son million de patients qui y font appel restent malheureusement transparents tant qu’aucun fait divers dramatique ne vient les frapper", conclut le SPH.


Documents joints

Suivi de la loi HPST
Suivi de la loi HPST

Brèves

21 avril 2009 - Pour la défense de la psychiatrie publique de secteur CGT - SUD - CNI - USP - SPH - IDEPP

Après Montperrin, Valvert, Edouard Toulouse, le Forum psy pour la défense de la psychiatrie (...)

10 janvier 2009 - Psychiatrie : les députés votent 70 millions d’euros pour renforcer la sécurité des hôpitaux

PARIS, 8 janvier 2009 (APM) - Les députés ont adopté jeudi un amendement au projet de loi de (...)

26 juin 2008 - Psychiatrie : la commission présidée par Edouard Couty devrait comprendre une vingtaine de membres

Paris, 26 juin 2008 (APM) - La commission sur les missions et l’organisation des soins de la (...)

5 mars 2008 - Gains de productivité et psychiatrie

Défendant les cliniques privées Jacques Gayral, président de l’UNCPSY, affirme que dans la santé (...)

29 février 2008 - Tarifs 2008 : les cliniques psychiatriques se sentent "méprisées"

28.02.08 | 17h55
L’Union nationale des cliniques psychiatriques privées de France (UNCPSY) a (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

47 aujourd'hui
378 hier
298785 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés