SPHweb.info

PROJET DE LOI POUR INTERDIRE LA PSYCHANALYSE : A QUAND UN PROCES EN HERESIE CONTRE LA PSYCHIATRIE ?

Communiqué SPH du 28-01-2012
samedi 28 janvier 2012

C’est par voie de presse que le Syndicat des Psychiatres des Hôpitaux a découvert, comme les autres organisations professionnelles et scientifiques, qu’un projet de loi était déposé par le député Fasquelles pour interdire « les pratiques psychanalytiques dans l’accompagnement des personnes autistes ».

Ce qu’aucune autre discipline médicale n’aurait à tolérer, la psychiatrie devrait donc encore le subir : l’ingérence de n’importe quelle personne sans compétence médicale pour décider de la pertinence ou non des traitements en psychiatrie, et qui plus est en utilisant l’appareil législatif.

Jouant des amalgames entre techniques de soins et références théoriques, sous couvert de pseudo-cautions scientifiques et d’affirmations sans fondement, ce projet de loi détourne la loi de ce qui est de sa compétence dans un état de Droit.

Il est bien déplorable que l’autisme et les souffrances qui l’accompagnent soient exploités pour faire passer la psychiatrie et sa spécialité infanto-juvénile pour de simples marottes obscurantistes incapables de prendre en compte les nouvelles approches. C’est bien parce que les soignants en psychiatrie savent que les pathologies psychiatriques et neuropsychiatriques interrogent toutes les dimensions, psychologiques, affectives, somatiques et cognitives, mais aussi sociales, des personnes et de leur entourage, que la politique de sectorisation et la psychiatrie de liaison ont pu se développer pour des partenariats avec les autres disciplines et une ouverture aux différentes techniques de soins et explorations diagnostiques.

Tant qu’à légiférer, il serait plus profitable à la population et à la situation des personnes souffrant de troubles autistiques, que les parlementaires se penchent vraiment sur la manière de répondre aux besoins en moyens humains et structures de prise en charge face à la diversité des cas qui ne cessent de faire appel à la psychiatrie et qui mériteraient bien mieux une loi globale d’orientation pour la santé mentale.


Documents joints

projet de loi pour interdire la psychanalyse
projet de loi pour interdire la psychanalyse

Brèves

6 octobre 2007 - Préavis de grève de la Coordination Nationale des Médecins Généralistes en Psychiatrie

La Coordination Nationale des Médecins Généralistes en Psychiatrie Dépose un préavis de grève (...)

26 octobre 2006 - Praticiens hospitaliers : un "coup terrible" pour l’hôpital

AFP 26.10.06 | 19h24
Le Comité national de défense de l’hôpital (CNDH) a dénoncé jeudi la réforme (...)

26 octobre 2006 - Nouvelle mobilisation des praticiens hospitaliers - Quotidien du médecin

Pour la troisième fois depuis le début de l’année, les praticiens hospitaliers étaient invités (...)

25 octobre 2006 - Hôpital : le Parti socialiste soutient la journée d’action du 24 octobre

Le Parti Socialiste soutient la journée d’action du 24 octobre à l’initiative de la majorité des (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

268 aujourd'hui
327 hier
264005 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés