SPHweb.info

Grève des médecins hospitaliers : le mouvement va se prolonger (syndicats)

jeudi 11 mai 2006

AFP 11.05.06 | 19h25

La grève des médecins hospitaliers pour dénoncer la réforme de leur statut a connu "un succès sans précédent", ont estimé jeudi les deux organisations syndicales (CPH, INPH) a l’origine de l’appel, qui comptent "prolonger le mouvement" en boycottant les actes non médicaux.
Dans un communiqué commun, l’Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (INPH) et la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH) se sont félicités de ce "mouvement très largement suivi" avec, selon eux, "80% de grévistes chez les psychiatres, les urgentistes, les anesthésistes et les pharmaciens et plus de 50% en moyenne dans l’ensemble des établissements".

Ils ont également recensés "des chiffres jamais atteints en CHU" avec plus de 60% de grévistes au CHU de Lille ou 90% au Centre hospitalier (CH) de Perpignan.
Dénonçant "la situation de pénurie des effectifs médicaux et l’accroissement des contraintes de toute sorte", les syndicats ont appelé "à partir du lundi 22 mai et sans limite de durée, tous les praticiens à se consacrer exclusivement au service des patients et à renvoyer toute autre activité à une période ultérieure".

Les revendications du mouvement restent "le retrait" de la réforme et "la réouverture de négociations". "Refusons l’assujetissment du soin aux logiques gestionnaires", ont déclaré les syndicats.

La grève, qui concerne aussi les gardes et astreintes, a débuté mercredi à 18H30 et prend fin vendredi à 08H30. La CPH et l’INPH estiment représenter les trois quarts des quelque 33.000 médecins hospitaliers à temps plein.



Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

279 aujourd'hui
277 hier
280225 depuis le début
9 visiteurs actuellement connectés