SPHweb.info

Pénalisation de la folie

samedi 1er décembre 2007

"Tout nous indique que la pénalisation de la folie est déjà inscrite dans la réalité. Le nombre d’ordonnances de non-lieux prononcées par les juges d’instruction pour irresponsabilité est en chute libre : près de 500 en 1992, moins de 200 dix ans plus tard. Le nombre de schizophrènes étant constant, c’est bien la vision des experts et des juges qui s’est modifiée quant au bien-fondé de la pénalisation de la folie. La conséquence directe est que les prisons abritent entre 21 et 23 % de psychotiques ; tous les intervenants en milieu pénitentiaire le savent : la prison est devenue l’annexe de l’hôpital psychiatrique."

Lire l’article de Serge Hefez