SPHweb.info

Le SPH réclame la participation des psychiatres aux concertations professionnelles dans le cadre du plan Alzheimer

mercredi 5 décembre 2007

PARIS, 4 décembre 2007 (APM) - Le Syndicat des psychiatres des hôpitaux (SPH) demande que les représentants de la psychiatrie des sujets âgés soient associés aux concertations professionnelles organisées suite au rapport de la commission sur le plan Alzheimer, qui a "fait "l’impasse complète" sur la discipline, a indiqué mardi à l’APM le Dr Georges Jovelet, membre du SPH.

Lors de la remise de son rapport au chef de l’Etat, le Pr Joël Ménard avait notamment annoncé que les propositions de la commission pour l’élaboration du plan Alzheimer seraient soumises à concertation avec les professionnels des champs de la recherche, de la santé et du social, par l’intermédiaire des ministères concernés, rappelle-t-on (cf dépêche APM LDKK8005).

Estimant que le rapport "fait l’impasse complète sur la psychiatrie", le Dr Jovelet indique que le SPH "exige qu’une réunion soit rapidement organisée au ministère de la santé, réunissant les représentants de la psychiatrie du sujet âgé, et qu’une commission de psychiatres représentatifs des différents exercices soit rapidement désignée, en concertation avec le rapporteur".

"Nous souhaitons interpeller la ministre de la santé sur la nécessité de ne pas écarter notre discipline du dispositif qui sera annoncé par Nicolas Sarkozy à la fin de l’année, en lui faisant notamment parvenir cette semaine une série de recommandations", a-t-il annoncé.

Le psychiatre précise que le SPH demandera à la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, la création d’un "bureau ministériel spécialement affecté à la psychiatrie du sujet âgé", ainsi que la réouverture du dossier du diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) de psychiatrie du sujet âgé.

"Nous réclamons la création de postes de psychiatres, de psychologues et de neuropsychologues pour pouvoir répondre à nos missions [dans le cadre de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer], ainsi qu’une intégration des psychiatres aux concertations sur les Centres mémoire de ressource et de recherche (CM2R) et la labellisation des consultations mémoire", poursuit-il.

La participation de représentants de la psychiatrie à ces concertations professionnelles, permettra selon lui, de "corriger l’architecture du rapport", qui ne parle pas d’une "discipline pourtant très largement concernée par le diagnostic et le traitement de la maladie d’Alzheimer", "tout autant que la neurologie et la gériatrie".

"Les structures psychiatriques accueillant ces patients sont nombreuses, qu’il s’agisse des consultations, des hôpitaux de jour dédiés à cette affection ou de l’hospitalisation temps-plein avec des unités de psychiatrie du sujet âgé présentes dans l’ensemble du territoire", souligne le Dr Jovelet.



Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

419 aujourd'hui
384 hier
299541 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés