SPHweb.info

Tarifs 2008 : les cliniques psychiatriques se sentent "méprisées"

vendredi 29 février 2008

28.02.08 | 17h55

L’Union nationale des cliniques psychiatriques privées de France (UNCPSY) a estimé jeudi dans un communiqué que ses établissements étaient "méprisés" par le gouvernement, après l’annonce d’une évolution de 1,7% des tarifs des actes dans ce secteur.

"Le gouvernement est sourd et entêté : la psychiatrie privée, ses personnels et ses patients sont malmenés et méprisés", a réagi le président de l’UNCPSY, Jacques Gayral, jugeant insuffisante cette hausse des tarifs que les établissements pourront facturer à l’assurance maladie.

Le syndicat, qui indique que le privé soigne 20% des patients en psychiatrie, estime faire l’objet d’un traitement inéquitable, au bénéfice du secteur public.

"Le gouvernement continue inlassablement à maintenir un système totalement inéquitable dans lequel le patient coûtera à la Sécurité Sociale 118 euros s’il est pris en charge par une clinique privée et entre 300 et 1700 euros s’il est pris en charge dans un hôpital", affirme M. Gayral.

"Nous allons nous adresser directement au Président de la République, et nous envisageons même, très sérieusement, d’en référer aux instances européennes", ajoute-t-il.



Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 9 novembre 2016

Publication

489 Articles
Aucun album photo
91 Brèves
Aucun site
181 Auteurs

Visites

419 aujourd'hui
384 hier
299541 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés