SPHweb.info

Sarkozy persiste

mardi 11 mars 2008

Le Quotidien du Médecin 11 03 2008

« Si un criminel refuse de se faire soigner, il restera en prison à vie, il ne sortira pas », rapporte l’Association pour la protection contre les agressions et les crimes sexuels en citant Nicolas Sarkozy qui en a reçu les représentants le 3 mars. « Le président a donné rendez-vous à ses interlocuteurs dans quelques semaines pour faire le point sur l’application du volet sanitaire (de la loi Dati), avec l’ouverture prévue des deux hôpitaux-prisons, un à Fresnes en septembre et un deuxième à Lyon l’année prochaine », a souligné, de son côté, le porte-parole de l’Elysée.